Pour construire correctement une maison, le choix de la charpente doit être fait intelligemment. Élément indispensable pour n’importe quelle habitation, celle-ci assure le maintien du toit. Il est donc important de la réaliser dans les normes. Pour cela, il est nécessaire de connaître les différents types de charpente.

Les types de charpente possibles

En général, il existe trois types de charpente.

La charpente traditionnelle

Caractéristiques

Fabriquée avec des bois massifs, la charpente traditionnelle est assemblée avec des broches ou boulons et non des connecteurs. Ce modèle promet une grande robustesse et donc une meilleure longévité.

Usage

La charpente traditionnelle s’utilise le plus souvent pour aménager les combles. Il s’agit d’une solution idéale pour les espaces particulièrement vastes. Concrètement donc, celle-ci permet de dégager de l’espace.

Avantages

Offrant un design soigné, la charpente traditionnelle ne nécessite aucune finition particulière. D’ailleurs, elle est le plus souvent laissée apparente pour optimiser le rendu final. Toutefois, il est de rigueur de réaliser un traitement contre les insectes et moisissures.

La charpente industrielle ou à fermettes

Caractéristiques

La charpente industrielle est constituée de planches en bois. La fixation de ces dernières se fait généralement sous presse, soit avec des vis et des connecteurs métalliques. Pesant dans les 150 kg par mètre, ce modèle promet une grande résistance et ce, même à forte pression.

Usage

Proposant des dimensions standards, les charpentes à fermettes s’adaptent à n’importe quels styles de maisons. Toutefois, l’utiliser pour aménager des combles n’est pas envisageable.

Avantages

Ce genre de charpente permet une isolation facile et particulièrement abordable. Pour ce faire, il suffit de placer l’isolant à l’intérieur du plafond. Il en est de même pour son prix.

La charpente en lamellé collé

Caractéristiques

Comme son nom l’indique, cette charpente est conçue à partir d’éléments en bois lamellé collé, soutenus soit par des vis métalliques soit par du bois massif. Dans la plupart des cas, les essences pour sa construction sont soit du sapin soit du mélèze ou du pin Douglas. Son poids varie donc en fonction de sa structure.

Usage

En général, les charpentes en lamellé collé s’utilisent pour les constructions relativement étendues. En effet, il s’agit d’une solution idéale pour les vastes espaces. D’ailleurs, cette dernière compte parmi les modèles les plus choisis pour réaliser les projets architecturaux de grande envergure.

Avantages

Les charpentes en lamellé collé permettent de profiter d’une pièce plus grande. Elles sont faciles à mettre en place et promettent une grande résistance. Celles-ci offrent également l’avantage d’être légères.

Les différents matériaux de charpente

Outre les différents types de charpente, il existe divers matériaux de fabrication à connaître.

Les charpentes en bois

Le bois reste le matériau le plus utilisé pour construire une charpente. Il peut s’agir du sapin, du pin, de l’orme ou du chêne. Les possibilités sont particulièrement larges.

Avantages

Les charpentes en bois promettent une grande résistance. En effet, étant traitées contre le feu, ces dernières offrent une durée de vie optimisée. Elles ont également la particularité d’être solides et isolantes. De plus, il est possible de les adapter à n’importe quelle toiture et architecture. Par ailleurs, leur installation se fait rapidement, entre autres pour leur souplesse et légèreté. Concernant le design, rien ne vaut le côté naturel que le bois renvoie.

Inconvénients

Seul bémol, les charpentes restent sensibles aux champignons et insectes. Il est donc indispensable de les traiter correctement, notamment contre ces derniers. Appliquer un produit contre l’humidité s’avère également nécessaire.

Les charpentes en béton

De plus en plus connues, les charpentes en béton promettent également une grande résistance. Il s’agit d’un modèle utilisé généralement pour la construction de toits plats.

Avantages

Les charpentes en béton ont l’avantage d’être résistant et ce, qu’importe l’agression en question. De plus, ces dernières sont peu coûteuses, ceci tout en restant légères et robustes. Il s’agit également d’un bon choix pour ses capacités isolantes. En effet, les charpentes en béton offrent une bonne isolation thermique et acoustique.

Inconvénients

Comparées aux charpentes en bois, celles en béton offrent moins de chaleurs. De plus, leur pose requiert une technique particulièrement complexe. Le budget final peut donc être conséquent compte tenu des travaux à réaliser.

La charpente métallique

La charpente métallique, bien qu’elle soit peu utilisée, représente la solution idéale pour endosser n’importe quelles formes de toiture.

Avantages

Les charpentes métalliques assurent un budget relativement abordable. Elles ne nécessitent aucun entretien particulier. En effet, ces dernières promettent une bonne résistance, notamment contre les insectes. D’ailleurs, il s’agit ici d’une des raisons pour lesquelles elles constituent un bon choix pour les projets complexes. Par ailleurs, sa mise en place se fait facilement.

Inconvénients

Les éléments qui composent une charpente métallique sont généralement lourds. Aussi, bien que son installation soit des plus aisée, l’utilisation d’une grue devient indispensable pour manœuvrer plus facilement les grands morceaux en acier qui la constitue.