Le traitement hydrofuge s’avère indispensable pour protéger la toiture de toutes agressions. Il s’agit d’une solution efficace pour limiter les infiltrations et d’assurer à la fois le bon entretien de la maison. Pour en connaître davantage sur ce produit, quelques informations importantes vous sont fournies dans cet article.

Pourquoi traiter la toiture avec une solution hydrofuge ?

Entretenir correctement sa toiture peut se faire de différentes manières. Le traitement hydrofuge compte parmi ces possibilités.

Quelques explications

L’hydrofuge est un produit conçu principalement pour traiter les matériaux de couverture. Fabriqué à base d’eau, celui-ci sert généralement à protéger le toit des intempéries. Comment ? Concrètement, ce dernier est destiné à réduire la porosité de la toiture. Ceci dans le but de permettre à l’eau de pluie d’entrainer avec elle les saletés diverses accumulées sur le toit. Au final, la toiture va s’autonettoyer une fois que le produit y est appliqué.

Les différents avantages

Utiliser une solution hydrofuge pour nettoyer sa toiture permet de protéger cette dernière. Il peut s’agir de la grêle, du soleil ou encore de la neige. Elle assure la préservation de la nature de la toiture, tant pour son état que sa couleur. Il s’agit également d’un produit conçu pour réduire au mieux l’humidité dans la maison.

En d’autres termes, ce dernier ralentit le développement des moisissures et champignons. Cette situation permet aussi d’améliorer l’isolation du toit et donc la réduction de la facture énergétique. Par ailleurs, grâce à tous ces bienfaits, les risques pesant sur la santé sont nettement réduits, notamment les irritations.

Les différents types de traitement hydrofuge

Il existe généralement sur le marché deux types de solution hydrofuge.

L’hydrofuge de surface

La solution de surface reste la meilleure option en terme de prix. Elle intéresse également pour son action rapide.

L’hydrofuge pénétrant à l’intérieur du support

Cette solution offre divers avantages. Elle promet notamment une plus grande durabilité. Celle-ci assure également une meilleure résistance aux intempéries.

L’un ou l’autre, ces produits se déclinent sous plusieurs modèles.

La variété filmogène

Ce type d’hydrofuge promet une grande étanchéité à l’eau et à l’air. Une fois appliqué et séché, ce produit génère une sorte de pellicule ayant pour but de protéger la toiture. Ce film dur va donc assurer la pérennité du toit en empêchant les éléments ravageurs de passer.

L’hydrofuge à effet perlant

Ce produit se compose généralement d’eau. Il pénètre donc facilement et efficacement la toiture. En pratique, l’hydrofuge à effet perlant permet à l’eau de s’évaporer une fois sec. En parallèle, les additifs du produit se mettent en place tout en laissant la toiture respirer. Cette caractéristique en fait d’ailleurs son plus grand atout et lui confère un meilleur avantage par rapport au filmogène.

L’hydrofuge coloré

L’hydrofuge coloré, comme son l’indique, permet de raviver la couleur de la toiture. Il s’agit d’une solution indispensable pour qui souhaite retrouver l’éclat original du revêtement de son toit. Cette dernière s’applique généralement sur les tuiles et ardoises ayant blanchis ou perdus de leur couleur.

Quel est le coût moyen pour hydrofuger sa toiture ?

Le prix d’un traitement hydrofuge varie en fonction de quelques points à ne surtout pas négliger.

Le type de produit

Un filmogène coute généralement dans les 30 euros pour 5 litres. Si le produit est à base d’eau, il faudra compter dans les 35 euros.

Les frais de main-d’œuvre

Il est évident que les frais de main-d’œuvre varient en fonction de l’entreprise. Ces derniers peuvent coûter entre 10 à 20 euros par m2. Bien évidemment, il est possible que ce prix augmente. Le devis dépend entièrement de celui qui va entreprendre les travaux. De plus, ce dernier devra prendre également en compte l’accès au chantier ainsi que la sécurisation de celui-ci. Il en est de même pour le matériau de couverture.

La surface de la toiture

La surface de la toiture compte également parmi les points influant sur le prix. En effet, si cette dernière est relativement petite, les travaux se feront rapidement et ne nécessitent que peu de produits. À l’inverse, si la surface est large, voire très vaste, l’application du produit peut prendre du temps.

Les travaux à réaliser

En général, avant de procéder à l’hydrofugation, des travaux tels que le démoussage est de rigueur. Il s’agit d’une étape indispensable pour éliminer les mousses sur le toit. Comme ces derniers sont les causes principales des infiltrations, s’en débarrasser devient primordial. Le coût pour réaliser le démoussage doit donc être rajouté au budget alloué à l’hydrofugation.

Bref, le coût moyen peut aller de 15 euros à 80 euros le m2. Rappelons que ce prix varie en fonction du prestataire, des interventions à effectuer et des produits à utiliser.

Quand procéder à l’hydrofugation de la toiture ?

L’entretien d’une toiture se fait généralement une à deux fois par an. Les meilleures saisons pour le faire restent le printemps et l’automne. Ceci afin d’éviter les périodes de pluies et permettre à la toiture de sécher rapidement et donc au produit de s’imprégner efficacement.