Nettoyer sa toiture correctement s’avère indispensable pour l’entretenir au mieux et optimiser sa longévité. Offrant une protection contre le soleil et les diverses intempéries, celle-ci ne doit en aucun cas se détériorer. Les conséquences peuvent être importantes, ne serait-ce que sur le plan sécuritaire. C’est pourquoi il est indispensable d’en prendre soin correctement.

Les méthodes possibles pour nettoyer sa toiture

En général, il existe deux principales méthodes pour nettoyer sa toiture. Le choix dépend surtout du type de toit. C’est-à-dire son matériau de fabrication.

Le nettoyage à la brosse et à l’eau de javel

L’utilisation d’une brosse dure et de l’eau de javel permet d’éliminer facilement les mousses sur la toiture. Toutefois, pour assurer correctement le nettoyage de sa toiture, choisir un produit neutre est de rigueur. D’ailleurs, il existe sur le marché différents types de solutions adaptées à ce genre d’application.

Si la toiture est de nature fragile, il se peut qu’un tel produit finisse par l’attaquer et l’abîmer complètement. De plus, il est nécessaire de prendre diverses précautions de façon à ce que l’évacuation du produit dans les gouttières n’engendre aucune conséquence dangereuse.

Le nettoyage à haute pression

Le nettoyage à haute pression ou au karcher offre de nombreux avantages. Il s’agit d’une solution particulièrement efficace et rapide. En effet, un simple jet suffit pour débarrasser le toit de tous les déchets qui l’encombre. C’est d’ailleurs pour cela que cette méthode reste la plus recommandée des deux.

Bien qu’elle soit particulièrement efficace, cette méthode présente des limites. Sa force extrêmement puissante en fait notamment un produit néfaste pour les toitures en tuiles et en ardoises. Cela pourrait en effet les fragiliser, voire les abîmer complètement. Pour éviter de tels désagréments, certaines précautions doivent donc être prises.

Les solutions utilisées pour nettoyer sa toiture

Retirer les mousses présentent sur la toiture ne suffit pas à assurer la longévité de cette dernière. Pour éviter que des lichens viennent à nouveau l’envahir, y appliquer des traitements préventifs est indispensable.

Le produit anti-mousse

Le produit mousse limite le retour des mauvaises herbes. Ce genre de traitement se décline généralement sous différents modèles.

La solution anti-mousse concentrée et solvable

Ces produits anti-mousse restent les plus répandus. Ils ne nécessitent aucune préparation particulière. Pour les utiliser, il suffit de les répandre sur la toiture en utilisant notamment un pulvérisateur. Les mousses sont par la suite balayées naturellement.

La solution anti-mousse avec rinçage

Sur le marché sont également proposés des produits anti-mousse dits à action rapide. Ces derniers nécessitent des travaux de rinçage qui une fois réalisée se débarrassent en un rien de temps de toutes les saletés présentes sur la toiture.

La solution anti-mousse sans rinçage

Les produits anti-mousse sans rinçage assurent une action lente. Ils doivent être appliqués durant les saisons chaudes et sèches. Dans le cas contraire, leur efficacité diminue relativement. D’ailleurs, ces derniers peuvent prendre jusqu’à deux mois pour effectuer correctement ceux pour quoi ils sont conçus.

La solution hydrofuge

Le traitement hydrofuge est une solution de prévention. Bien que celle-ci ne soit pas indispensable, il s’agit d’un moyen efficace pour lutter contre l’humidité. En appliquer sur la toiture revient à retarder l’apparition des mousses. Il garantit donc la longévité de cette dernière. En général, la solution hydrofuge peut être appliquée sur n’importe quel toit. Toutefois, certains produits sont corrosifs pour les tuiles.

Les fils de cuivre

Poser des files de cuivre tout en haut de la toiture arrête efficacement l’apparition de mousses. En général, l’eau de pluie provoque l’oxydation de cette matière qui par la suite va stopper le retour des lichens. Ces fils sont à changer tous les cinq ans et le toit doit être malgré tout nettoyé régulièrement.

Les enduits de protection

Les enduits de protection permettent de renforcer la résistance de la toiture contre l’apparition des mousses et champignons. Ce genre de produit sert à la fois à imperméabiliser le toit et lui donner un meilleur aspect. Il s’agit d’une couche protectrice, essentielle à la durabilité de la toiture. En effet, appliquer une telle solution lui assure une meilleure longévité, soit plus de 20 ans.

Les périodes idéales pour nettoyer sa toiture

Pour assurer l’entretien de sa toiture, la nettoyer une à deux fois par an suffit amplement. L’idéal est de toutefois la réaliser à la bonne saison.

Au printemps

Le printemps représente le moment propice pour vérifier que les agressions que peut subir l’hiver n’ont causés aucun dommage. Il s’agit également de la bonne saison pour préparer la toiture à l’avenue de l’été.

À la fin de l’automne

La fin de l’automne signifie des feuilles mortes et éparpillées un peu partout, y compris sur le toit. Il est donc nécessaire de se débarrasser de toutes les sortes de débris qui s’y sont accumulés, entre autres les mousses et champignons.