Rénover sa toiture s’avère indispensable, particulièrement si celle-ci est en mauvais état. Cela permet à la fois de réparer les dégâts causer par le temps et d’améliorer l’isolation de la maison si nécessaire. Combien coûte la réalisation d’une telle opération ? Zoom sur les différentes informations à connaître sur le sujet.

Les matériaux pour rénover une toiture

Il existe sur le marché différents types de couvertures. Le prix de ces dernières varie d’un modèle à un autre.

Le shingle

Les toits en shingle se reconnaissent par leur feuille asphaltée ou bitumée. Certains modèles présentent également des fibres de verre, essentielles à la rigidité de la toiture une fois posée. Ces derniers se déclinent en plusieurs coloris, notamment en gris et en vert.

Le prix minimum d’un toit en shingle est de 10 euros le m2. Il existe toutefois des fournisseurs proposant jusqu’à 15 euros le m2.

Les tuiles

Les tuiles dominent le marché de la toiture. Disponibles en divers modèles, celles-ci peuvent être plates, à emboitement ou à canal. Elles présentent des caractéristiques impressionnantes, notamment une grande robustesse. De plus, ces dernières promettent une installation des plus simples.

Les tuiles coûtent 25 euros par m2 minimum et 30 euros maximum. Cette tarification dépend généralement de leur qualité et leurs caractéristiques spécifiques.

Le zinc

Les toits en zinc ont la particularité d’être souples et durables. En effet, leur durée de vie peut aller jusqu’à 100 ans. De plus, ils promettent une facilité d’entretien incomparable. Par ailleurs, il s’agit d’un matériau léger et résistant. Seul bémol, il existe certains matériaux incompatibles avec le zinc, à savoir le chêne. Des études supplémentaires doivent donc être menées avant la pose d’une nouvelle toiture.

Le prix des toits en zinc peut aller au-delà de 40 à 60 euros le m2. Cela dépend notamment de leur épaisseur.

Les ardoises

L’ardoise représente certainement le matériau de toiture le plus élégant sur le marché. Il offre un véritable design à la maison. De plus, celui-ci s’avère très performant et durable. D’ailleurs, tout comme le zinc, l’ardoise promet une longévité de 100 ans s’il est bien entretenu.

Une toiture en ardoise naturelle coûte dans les 100 à 120 euros le m2. Si le modèle est synthétique, il faudra compter dans les 70 euros le m2.

Le bois

Le bois constitue un choix idéal pour profiter d’un matériau à la fois écologique et esthétique. Ce dernier est également prisé pour sa résistance à certains éléments. De plus, celui-ci promet une bonne qualité d’isolation et une importante durée de vie.

S’il s’agit du bois massif, il faudra compter dans les 30 euros le m2. Pour les bois bardeaux, le prix est compris entre 10 à 20 euros le m2.

Les éléments à considérer pour le prix d’une rénovation

Outre les matériaux choisis, certains points doivent être pris en compte pour estimer en moyenne combien coute la réalisation d’un tel projet.

L’état de la toiture

Rénover une toiture requiert avant tout la réalisation d’un diagnostic de l’état de cette dernière. Étant donné que la toiture subit diverses agressions au quotidien, celle-ci peut présenter des dégâts importants. Selon les résultats, le montant du projet peut varier entre 15 euros à 300 euros le m2.

Les travaux à réaliser

Ce prix dépendra surtout des travaux à réaliser. La sécurité est également comprise dans cette tarification. En effet, si le chantier se voit dangereux, il est possible que le coût augmente considérablement selon l’entreprise responsable du projet.

La nature du projet

Si le projet implique également la rénovation de l’isolation, il est évident que les travaux sont plus onéreux. Ici encore, le montant peut varier en fonction de certains points, notamment la méthode appliquée. Il faudra aussi prendre en compte de la nature des combles à isoler. En général, le prix est compris entre 25 euros à 500 à euros le m2.

La région et les travaux spécifiques

Dans certains cas, il existe quelques matériaux dont le prix devient plus élevé en fonction de la région où ils sont vendus. Il en est de même pour les frais de main-d’œuvre. Par ailleurs, si vous souhaitez ajouter un élément particulier ou réaliser des travaux spécifiques, des coûts supplémentaires peuvent être demandés.

Les aides et TVA

Si le demandeur bénéficie d’une quelconque aide, comme la subvention ANAH, le montant de la rénovation de la toiture peut éventuellement baisser. Les propositions les plus importantes s’adressent notamment à l’isolation des combles. Ce montant dépend également des ressources du foyer. Concernant la TVA, si la rénovation de la toiture est réalisée par un professionnel agréé, 10 % des travaux seront facturés. Si le projet implique des travaux d’isolation énergétique intéressants, le taux sera de 5,5 %.