Élément indispensable pour préserver l’étanchéité de la toiture, l’écran de sous-toiture présente de nombreuses caractéristiques intéressantes. Zoom sur les diverses informations à connaître sur cet accessoire.

Présentation de l’écran de sous toiture

L’écran de sous toiture représente une sorte de membrane synthétique à placer avant la couverture proprement dite.

Ses caractéristiques

Il s’agit d’un film souple à installer lors d’une construction neuve. Il est également possible de la mettre en place lors d’une rénovation, notamment dans le cadre d’une réfection du toit. En général, la membrane qui le constitue se compose de plusieurs couches. Ces dernières vont agir en tant qu’agent protectrice et optimiser l’état de la toiture.

Son installation

L’écran de sous toiture se place généralement entre les matériaux de couverture et la charpente. Celui-ci peut être installé de différentes manières, notamment sur un support continu tel que les voliges. Il est également possible de procéder à une fixation discontinue en s’appuyant par exemple sur les fermettes. Dans certains cas, le poser en contact direct avec les matériaux d’isolation est aussi faisable.

Son prix

Le prix d’un écran de sous toiture varie en fonction du modèle. Il est en effet évident qu’un écran proposant de meilleures performances et fonctionnalités est plus onéreux. En général, le prix moyen d’un tel accessoire peut aller au-delà de 20 euros le m2. Pour une qualité moins intéressante, il est possible d’en trouver à 0,80 euro le m2.

Concernant le coût d’installation, celui-ci peut également varier en fonction des travaux à réaliser ainsi que du prestataire. Comme chaque toiture représente un chantier spécifique, le prix de la pose dépend de plusieurs critères. Il faudra notamment prendre en compte l’accessibilité ainsi que l’état de la toiture dans le cas d’une rénovation. A cela s’ajoute le type de charpente. D’une manière générale, le coût des travaux va dans les 20 euros par m2, sans compter le matériel.

Les fonctions principales de l’écran de sous toiture

Un écran de sous toiture revêt diverses fonctions tout autant intéressantes. D’une manière générale, celui-ci assure la protection du bâtiment contre certains facteurs extérieurs tels que le soleil et intérieurs comme l’humidité. Concrètement, un écran de sous toiture :

  • conserve les propriétés des murs et des isolants
  • protège les pièces qui se trouvent juste en dessous de la toiture, notamment les combles
  • évite les infiltrations des eaux de pluie, l’accumulation de poussières, des pollens…
  • optimise l’efficacité des isolants de l’habitat
  • empêche les insectes d’accéder au grenier et de s’y nicher
  • préserve l’état des bois de charpente
  • assure l’étanchéité à l’air
  • garantit une parfaite ventilation de la toiture
  • réduit considérablement le soulèvement des matériaux de couverture en cas de vent trop fort

Les normes à connaître sur l’écran de sous toiture

En général, les écrans de sous-toiture sont catégorisés selon un classement. Celui-ci concerne trois grands points.

L’étanchéité à l’eau

Concernant l’étanchéité, l’écran de sous toiture doit être noté W1. Cette caractéristique prouve que celui-ci respecte la norme EN 13859-1. C’est-à-dire qu’il est bien étanche aux infiltrations d’eau.

La perméabilité à la vapeur d’eau HPV

Pour s’assurer que l’écran de sous toiture permet une bonne évacuation de l’humidité, celui-ci doit présenter une valeur Sd inférieure à 0,10 m. Dans ce cas-ci, le modèle assure une excellente perméabilité à la vapeur d’eau. La maison ne craint donc pas l’accumulation de moisissure. En général, les modèles HPV sont dits respirants et promettent une grande performance.

La résistance mécanique

Le dernier point concerne la résistance de l’écran de sous toiture à la rupture et la déchirure au clou. En général, le classement se catégorise en fonction de l’entraxe entre les chevrons. Si celle-ci est de 45 cm, il est dit R1. Pour 60 cm d’entraxe, le classement idéal reste le R2. Quant au R3, ce dernier s’adresse à une entraxe jusqu’à 90 cm.

Le traitement de certains points singuliers

Dépendamment de la configuration de l’habitat à bâtir, certains éléments de la toiture peuvent nécessiter un traitement particulier. Ceci afin de préserver la performance et les propriétés de l’écran de sous toiture.

Le faîtage

Partie supérieure de la toiture, le faîtage requiert un traitement spécifique dans le cas où un écran de sous toiture y sera posé. Si la toiture de la maison est ventilée, il est de rigueur de fermer le faîtage en utilisant une bande d’écran. Cette dernière trouvera sa place au sommet.

Les pénétrations

La toiture est généralement constituée de quelques éléments isolés, notamment les sorties de conduit de ventilation. Ces derniers nécessitent la création d’une découpe dans l’écran de sous toiture. Pour ce faire, le responsable doit réaliser une déviation pour permettre aux éventuelles pénétrations d’eau de dévier leur trajection. Le but étant d’éviter toute humidité dangereuse dans le bâti.