L’accumulation de végétaux sur une toiture représente un danger pour la totalité de la couverture. Outre d’être esthétiquement disgracieuse, la mousse finit par se gorger d’eau et fissurer l’ensemble du toit. Au final, des problèmes d’étanchéité commencent à se ressentir et vont s’empirer. C’est pourquoi, procéder au démoussage de sa toiture est de rigueur.

Pourquoi démousser sa toiture ?

Quand les mousses et les algues accumulées sur une toiture ne sont pas enlevées à temps, la couverture se fragilise rapidement. En effet, les toiles deviennent poreuses. ll est par la suite possible que les eaux pluviales viennent s’infiltrer dans les matériaux de la toiture. Dans le pire des cas, les toiles finissent par se fendre complètement, surtout si ces dernières sont soumises à des températures basses. Par ailleurs, il est à savoir qu’un logement avec un toit bien entretenu reste attirable. Cette situation est à prendre en compte, particulièrement si l’on souhaite revendre la maison.

Quel est le moment idéal pour démousser la toiture

L’entretien d’une toiture dépend étroitement de la nature du matériau qui la constitue. À noter que les tuiles et ardoises sont facilement atteintes par le développement des mousses. Il est également nécessaire de prendre en compte le climat et l’environnement avoisinant. Est-ce que la région est sujet à de fortes intempéries ? La maison est-elle entourée d’arbres ? Dans tous les cas, il est nécessaire de vérifier régulièrement l’état de la toiture. Un ancien logement requiert notamment un traitement tous les deux ans tandis qu’une nouvelle maison peut attendre dix ans avant d’être nettoyée.

Les différentes méthodes possibles

Le démoussage de la toiture peut se faire de deux manières différentes. La méthode utilisée dépend de la ténacité de la crasse ainsi que de la nature de la couverture.

Un démoussage sans nettoyant

La première méthode pour démousser une toiture reste l’utilisation d’un nettoyeur haute pression. Dans la plupart des cas, une fraise de crasse est de rigueur. Il s’agit ici d’un outil pratique et efficace permettant d’enlever plus facilement les mousses. Si l’usage de cet engin n’est pas conseillé pour une quelconque raison, il est à changer par un jet en forme de V dont la pression est de 80 bars. Toutefois, il est impératif de jaillir l’eau en direction descendante pour éviter que cette dernière ne se trouve sous les fermetures.

Un démoussage avec nettoyant

Démousser une toiture à l’aide d’un nettoyant nécessite avant tout un nettoyage de la couverture. C’est seulement après avoir enlevé toutes les saletés présentent sur le revêtement que le nettoyant peut être mis sur le toit. Pour ce faire, l’utilisation d’un arroseur de mauvaises herbes s’avère indispensable. À noter que le temps nécessaire pour un produit d’entrer dans la toiture diffère selon la nature de ce dernier. Si certains modèles demandent une à deux heures, d’autres peuvent atteindre des journées entières. Après cette période, il est essentiel de nettoyer à nouveau le toit.

Pour quelle situation ?

Procéder à un démoussage avec nettoyant est conseillé pour entretenir les vieilles toitures. Il s’agit également d’une solution idéale pour les couvertures en toiles et en ardoises. Cette méthode permet d’atteindre chaque recoin du toit, particulièrement pour les revêtements présentant de petites inégalités difficilement accessibles.

Un traitement ultérieur

Pour freiner le retour des mousses, il est possible de traiter ultérieurement les toiles et ardoises grâce à une solution conçue spécialement à cet effet. Il s’agit d’une méthode simple, permettant de repousser les mousses une fois la toiture nettoyée. Bien que la formation de nouvelles algues ne soit pas complètement stoppée par ce traitement, elle reste fortement freinée.

À combien peut coûter le démoussage d’une toiture ?

Faire appel à un professionnel pour nettoyer sa toiture est estimé à 5 euros le m2. Ce prix n’inclut nul autre travail que l’enlèvement des végétaux de la couverture. Pour connaître donc le prix moyen d’un tel projet, certains points en plus doivent être pris en compte.

Les travaux en amont

Outre l’honoraire du professionnel, il est important de considérer l’état du chantier. Il existe notamment des projets nécessitant en le montage et le démontage de l’échafaudage. Il est également possible que certaines situations requièrent la répétition des traitements avant que le résultat soit satisfaisant. Le coût global sera donc ce cas-ci plus élevé.

Le coût des produits

Le prix estimé pour démousser une toiture varie en fonction du produit utilisé. Un nettoyant basique peut notamment coûter dans les 30 euros à 40 euros le m2. Si les travaux nécessitent l’application d’une solution plus performante, il faudra compter au-delà de cette fourchette de prix.

La surface de la couverture

Le prix du nettoyage peut également varier en fonction de la superficie du logement. En effet, une toiture plus grande demande l’utilisation de plus de produits et requiert un temps plus important qu’une petite couverture.

Au final donc, le coût total pour le projet, quel qu’il soit, est compris entre 30 euros à 50 euros le m2. Bien évidemment, il ne s’agit ici que d’une estimation. Ce prix peut varier en fonction de plusieurs critères spécifiques à chaque projet.